Le mec qui en sait trop.

Je le savais qu’on ne peut pas s’y connaître à la fois en cuisine chilienne, parapente, jazz fusion et reiki.

Mais c’est toujours agréable de se laisser raconter des histoires, et d’y croire. Ou de vouloir y croire. Ou de faire semblant. Bref. J’y avais presque cru.

C’est un samedi soir, l’homme me vend du rêve en jonglant habilement entre humour et vocabulaire élaboré. Ça change des boloss qui se regardent le nombril en jouant aux écorchés vifs, avec la télé en fond. Il remet ça mardi. Et vendredi. Samedi, il me fait danser le tango sur Piazzolla, et celui qui suit, il m’apprend à dire passion en vietnamien (tình yêu pour votre gouverne).

Logique, donc, qu’un dimanche soir, un peu enjaillée par un fameux rosé estival, je décide d’aller lui montrer mes nouvelles marques de bronzage. Le trajet passe très vite, trop vite pour que je puisse réfléchir à ce que je fais, pourquoi je le fais et à tous les petits signaux d’alerte qui s’étaient allumés en cours de route.

Je monte gaiement les trois étages, après m’être assurée que je n’ai pas de pesto entre les dents, et j’imagine déjà que mon charme naturel fera effet à travers la porte. Je prends une posture décontractée mais pas trop, en ayant sûrement l’air d’une nana pas à l’aise et à moitié saoule, mais à ce moment là dans ma tête, je suis Rose à l’avant du Titanic. Je sonne.

La musique s’arrête, j’entends un silence. Et ce brave Jack passe une tête contrite entre la porte et le chambranle. “ Rose ? Mais… Pourquoi ? “

Bien sûr, c’est la question qu’on pose quand on voit débarquer celle du samedi alors qu’on a celle du jeudi dans son lit. Je comprends au moment où il comprend que je comprends. Et mon point fort n’ayant jamais été l’improvisation et la répartie spontanée, la seule chose que je trouve à dire c’est : “ de toute façon, j’ai mes règles “.

Je vous l’avais bien dit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s