Le mec qui en sait trop.

Je le savais qu’on ne peut pas s’y connaître à la fois en cuisine chilienne, parapente, jazz fusion et reiki. Mais c’est toujours agréable de se laisser raconter des histoires, et d’y croire. Ou de vouloir y croire. Ou de faire semblant. Bref. J’y avais presque cru. C’est un samedi soir, l’homme me vend du…

Le rouge à lèvres

Je le savais que je ne pourrais pas rivaliser. Dès le départ, ç’avait été évident. Mais comme tout le monde, tant que ça n’est pas très clair et explicite, on y va de ses risettes et de son côté le plus avantageux. Il a l’air de pas grand chose, comme ça, au fond de la…

La bouchée de trop.

Je le savais que ce chocolat était de trop. Mais Pâques oblige, il y en avait partout. Et vous aussi vous connaissez cette sensation délicieuse, que cela soit du chocolat ou un plat en sauce savoureux : sa seule vue vous fait monter la salive en bouche, s’éveiller votre nez, s’agiter vos doigts. Vous sentez…

Le mec qui s’attache.

Je le savais que ce type avait l’air bien trop investi dans notre discussion sur les légumes bio. M’enfin, la perspective de ma couette glacée seule (et le mojito) aidant, pas facile de refuser un dernier verre. Il m’avait séduite, et comme il habitait trop loin, j’avais proposé qu’on aille chez moi. Sauf qu’au petit matin,…