Peau de chagrin

J’ai des larmes plein des yeux, encore, et tu ne sais qu’en faire. Mon reflet terne dans une tisane au millepertuis.   Par paresse ou par peur, j’ai laissé s’éteindre les étincelles de mon feu intérieur. J’ai laissé les flammes s’apaiser, les braises se refroidir, jusqu’à ce goût de cendres dans ma bouche.   Tu…